Avec la remarquable contribution de 
Dr Diarra SECK, pharmacienne à Dakar (Sénégal)

 

Conseil n°1: « Méfiez-vous des médicaments de la rue »

Les médicaments de la rue sont tous les produits utilisés pour soigner et qui sont distribués par des personnes ou dans des endroits non autorisés par les responsables des services de santé.

Le plus souvent, ils sont vendus dans la rue, par des marchands ambulants ou mis dans des étalages en plein air, exposés au vent, au soleil, à la pluie et à la poussière.

Ces médicaments sont dangereux pour plusieurs raisons, notamment:

  • ils peuvent être détériorés par les facteurs climatiques et devenir toxiques pour l’organisme humain, avec des risques d’insuffisance rénale,
  • leur dosage est incertain, parfois inférieur ou supérieur à celui qui convient au malade utilisateur du produit. Un faible dosage rend le médicament inefficace (ne guérit pas la maladie); un dosage excessif empoisonne le malade.

N’oubliez jamais que les bons médicaments sont dans les officines de pharmacie, les hôpitaux, les centres de santé et les postes de santé. Ils sont efficaces, sécurisés, avec des prix qui permettent de servir tout malade.

Conseil n°2: « Méfiez-vous de l’automédication »

L’automédication est le fait, pour une personne, d’utiliser des médicaments pour se soigner, sans l’avis d’un professionnel de la santé (médecins, dentistes, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, etc.). Il peut arriver, par exemple, qu’un élève conseille, à son camarade malade, un médicament qui l’a guéri quand il avait les mêmes signes.

C’est une pratique mauvaise. Elle peut empêcher un traitement correct et efficace, car les mêmes signes ne renvoient pas forcément à la même maladie; elle peut entraîner la mort par un surdosage ou une intolérance du médicament.

Il faut toujours se rapprocher des professionnels de la santé et respecter leurs prescriptions ou conseils, pour un bon usage du médicament.

Autres  conseils

  • Ne buvez jamais des comprimés avec de l’eau fraîche.
  • N’interrompez jamais un traitement prescrit, sans l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien 
  • Ne cachez jamais, à un médecin que vous consultez pour la première fois, les médicaments que vous êtes en train de prendre 
  • Respectez toujours les conditions de conservation de vos médicaments selon les indications de votre médecin ou de votre pharmacien : certains exigent le froid, d’autres n’aiment pas l’humidité, la lumière, etc .
  • Gardez toujours vos médicaments hors de portée des autres membres de votre entourage, surtout des enfants .
  • Lorsque vos médicaments sont périmés (parce qu’ils ont duré à la maison), ne les jetez pas dans la poubelle. Déposez les à la structure de santé la plus proche (centre de santé, poste de santé, de préférence pharmacie).

N’oubliez jamais que le pharmacien est un bon conseiller pour votre santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *